Le licenciement en entreprise

10/09/2018 Nico

La rupture conventionnelle et le licenciement sont deux façons de mettre fin à un contrat de travail. Lorsqu'un employeur souhaite voir partir un salarié, il lui propose souvent l'une de ces deux modalités. La rupture conventionnelle est-elle alors privilégiée ? Quels sont les droits du salarié en cas de licenciement ? Quelles sont les différentes formes de licenciement ? Nous répondons à toutes ces questions.

Rupture conventionnelle VS licenciement

Mise en place en 2008, la rupture conventionnelle du CDI (qui est une fin de contrat à l'amiable) est privilégiée à 67% face au licenciement. Selon la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, ce sont au total 360 000 ruptures conventionnelles de CDI signés en 2015 qui ont été négociées.

Les droits en cas de licenciement

Quand le salarié d'une entreprise est licencié, il a droit à une indemnité de licenciement s'il travaillait depuis au moins un an pour l'entreprise, excepté si le licenciement est prononcé sur la base d'une faute grave ou lourde. Il peut s'agir de l'indemnité légale ou de l'indemnité conventionnelle. Le versement de l'indemnité légale se fait après le préavis et se calcule sur la base du salaire de référence. L'indemnité de licenciement représente un cinquième du revenu mensuel par année d'ancienneté.

En plus de l'indemnité, le salarié peut bénéficier d'autres avantages, s'il négocie avec son employeur. Ainsi, il peut tenter d'obtenir une formation supplémentaire ou d'être payé durant son préavis.

Les différentes formes de licenciement

Il existe sept formes de licenciement. Le licenciement pour cause réelle et sérieuse, qui donne droit à des indemnités de congés payés ; le licenciement individuel pour faute grave, qui donne droit à des indemnités de congés payés ; le licenciement individuel pour faute lourde, qui ne donne droit à aucune indemnité ; le licenciement économique, qui donne droit aux indemnités de congés payés et des indemnités de licenciement si le salarié a au moins une année d'ancienneté ; le licenciement abusif, qui donne droit aux indemnités de congés payés, aux indemnités de licenciement (si un an d'ancienneté), et à des dommages et intérêts ; le licenciement irrégulier, qui donne droit aux indemnités de congés payés, aux indemnités de licenciement (si un an d'ancienneté), et à des dommages et intérêts ; et enfin, le licenciement abusif et irrégulier, qui donne droit aux indemnités de congés payés, aux indemnités de licenciement (si un an d'ancienneté), et à des dommages et intérêts.

Étiquettes : , , , , ,
Categories: Indemnité, Législation, Licenciement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *