Le contrat à temps partiel : bonne idée pour devenir auto-entrepreneur ?

18/07/2019 Nico

Vous souhaitez devenir auto-entrepreneur ? Etudiez la possibilité de vous lancer sans renoncer complètement à votre contrat de salarié.

Le cumul des statuts de salarié et entrepreneur

Un travailleur peut tout à fait cumuler une activité salariale et la création d’une auto-entreprise. Et ce, quel que soit le contrat qu’il a avec son employeur (CDI, CDD…). Il a alors deux sources de revenus : son salaire net en tant qu’employé, et les bénéfices de son auto-entreprise.

Cependant, il doit respecter certaines conditions, par exemple ne pas s’occuper du développement de son activité entrepreneuriale pendant les heures de travail salarial. De plus, il doit pouvoir être à même de s’organiser efficacement pour ne pas être contreproductif.

Dégager du temps pour lancer son affaire entrepreneuriale

Opter pour un contrat à temps partiel permet de dégager plus de temps pour le lancement de l’auto-entreprise.

En effet, le démarrage d’un tel projet demande de l’investissement à la fois en temps et en trésorerie, que ce soit pour les démarches administratives ou encore la recherche de clients et partenaires.

Devenir auto-entrepreneur en gardant la sécurité d’un contrat salarial

En conservant un contrat de travail à temps partiel, l’auto-entrepreneur a l’opportunité de réaliser une phase de test de son produit ou service auprès de sa clientèle cible et d’analyser davantage son marché.

Une telle activité peut également permettre de compléter ses revenus. Dans un second temps, le travailleur pourra faire de son auto-entreprise son activité principale. Attention tout de même à ne pas dépasser un certain chiffre d’affaire pour pouvoir continuer de bénéficier du statut d’auto-entrepreneur.


Categories: Contrats

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *