Les start-ups qui modernisent les tickets restaurants

01/06/2019 Nico

L’institution du ticket restaurant qui a fêté ses soixante ans d’existence, est rapidement devenue une source d’inspiration pour les start-ups qui cherchent à dépoussiérer les anciennes pratiques.

Il faut savoir en préalable que ce sont plus de 3,5 millions d’utilisateurs et près de 180 000 établissements qui utilisent ce moyen de transaction. C’est donc un marché considérable qui s’est métamorphosé au fil des ans et des innovations.

Une carte créditée pour un service facilité

Depuis les années 2010 déjà, le titre papier commençait à se froisser. Il devenait possible de le dématérialiser. Même si l’employeur n’est pas tenu de se plier à la contrainte numérique, les salariés en retirent de nombreux avantages.

Le solde est directement accessible sur la carte qui est rechargée automatiquement. Le seuil des 19 euros de dépenses quotidiennes reste identique et le montant mensuel est toujours soumis à une date de péremption.

Cette première étape a permis de simplifier et de rationaliser l’usage de ces tickets qui étaient parfois très convoités. Ce n’est pas encore le cas des chèques vacances qui sont encore beaucoup papier.

Les enjeux des start-ups

Aujourd’hui, plusieurs start-ups comme Resto flash s’emparent du titre pour le révolutionner. C’est le cas de LUNCHR. Cette application est leader sur le marché des applications de ticket restaurant. Non seulement elle permet à son utilisateur de vérifier son solde ainsi que ses dernières transactions mais il lui est possible de bénéficier de réductions dans le cadre de commandes groupées.

Pour ajouter un peu de fun, l’application propose des jeux comme une roue de la chance pour désigner celle ou celui qui doit passer la commande.


Categories: Salaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *