Entrepreneurs : le guide pour créer votre SASU

05/11/2020 Nico

La création d’une entreprise requiert un certain nombre de formalités. Pour cela, si vous avez pour projet de créer une société par actions simplifiée unipersonnelle, vous retrouverez toutes les informations pertinentes pour mener à bien cette action.

Qu’est-ce qu’une SASU ?

Acronyme de société par actions simplifiée unipersonnelle, une SASU est une forme de SAS où les actions sont détenues par une seule personne. Cette dernière jouit donc de la liberté laissée aux associés dans ce type d’entreprise. Une SASU est caractérisée par sa personnalité juridique, son dirigeant, son capital social. Comme toute entité, elle dispose également d’avantages et d’inconvénients d’où l’importance de disposer de toutes les informations requises pour se lancer dans cette aventure.

Avantages et inconvénients d’une SASU

Elle présente une liste non exhaustive d’avantages, mais les plus probants se rapportent à sa souplesse en occurrence dans la rédaction des statuts de la firme (ajout de clauses personnalisées à votre convenance), aux risques limités aux apports et à votre liberté de manœuvre. Dans ce cas, en fonction des textes, vous pouvez gérer l’entreprise de façon à tirer le maximum d’avantages de votre activité. De plus, il faut souligner que si vous préférez une rémunération aux dividendes en fin d’exercices, c’est l’alternative idoine.

Quelles formalités administratives faut-il effectuer ?

Vous aurez besoin de suivre plusieurs étapes pour aboutir à la création de votre société. Entre autres, il faudra :

  • Réaliser les apports en capital social (en numéraire et en nature) ;
  • La nomination du président de l’entreprise ;
  • La rédaction des statuts ;
  • La publication d’un avis de constitution dans un journal d’Annonces Légales comme Petites Affiches, leader dans ce domaine. Il faut également souligner que c’est une étape importante dans la mesure où dans les annonces légales pour SAS, on retrouve assez d’informations sur la personne morale et l’attestation reçue est obligatoire pour le dossier constitutif de création de la firme ;
  • Remplir le formulaire de la demande d’immatriculation de la boite ;
  • Déposer le dossier au registre du commerce et des sociétés ;
  • La réception du Kbis et le démarrage des activités de la société.

Categories: Devenir Entrepreneur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *