Démission ou abandon de poste ?

20/04/2019 Nico

L’abandon de poste est une absence injustifiée d’un salarié à son poste de travail : le salarié choisit de rompre son activité dans l’entreprise sans que l’employeur donne son avis ou soit au courant.

En général, l’employeur considère l’employé comme démissionnaire et décide donc d’une rupture de contrat de travail.

Afin d’éviter de payer des dommages-intérêts au salarié, l’employeur doit:

  • dans le cas d’un abandon de poste temporaire, envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception demandant au salarié de reprendre son poste de travail.
  • dans le cas d’un abandon de poste définitif, licencier le salarié  pour faute grave définitif.

Un abandon de poste peut être sanctionné dans un délai de deux mois.

Le licenciement après un abandon de poste donne droit aux allocations chômage même en cas de faute grave.

Si vous souhaitez toucher le chômage rapidement, il est préférable de réaliser un abandon de poste mais il existe des risques, consultez notre guide sur l’abandon de poste pour en savoir plus

Cependant, l’employeur peut mettre plusieurs mois avant de licencier un salarié en abandon de poste, l’inconvénient étant que le salarié ne perçoit plus son salaire.

De plus, le licenciement pour faute grave prive le salarié de son indemnité de licenciement et de son indemnité compensatrice de préavis.


Categories:

Comment on this FAQ

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *