Pitcher son projet pour une rupture conventionnelle

Il est important de préparer un business plan pour obtenir une rupture conventionnelle

Devant les RH ou sa hiérarchie, c'est une étape indispensable pour obtenir une rupture conventionnelle

Actuellement salarié, vous songez depuis plusieurs années à vous mettre à votre compte. Votre souhait est de sauter le pas et de créer votre propre structure. Pour cela, vous devez quitter votre emploi tout en dégageant des fonds pour disposer d’un capital de départ. Il est essentiel de vous y prendre correctement. Alors, comment faire pour obtenir une rupture conventionnelle au lieu de démissionner ?

Comment obtenir une rupture conventionnelle

Se lancer dans l’aventure de entrepreneuriat est un challenge passionnant, certes, mais qui se prépare très sérieusement. Tout plaquer est évidemment la chose à éviter. Pour mettre tous les atouts de votre côté, il est judicieux de négocier une rupture conventionnelle plutôt que de démissionner. Cela vous ouvre les droits au chômage et vous négociez l’indemnité de départ.

Mais comment faire pour convaincre votre employeur du bien-fondé de vote démarche et le pousser à envisager une rupture à l’amiable ? Comment éviter de s’entendre dire que vous n’avez qu’à démissionner si vous ne voulez pas rester ?

C’est simple : présenter votre projet de la meilleure façon qui soit à votre supérieur et votre RH, c’est-à-dire d’une manière professionnelle !

Pitcher votre projet

Comment constituer votre présentation et votre argumentaire pour soutenir votre idée de création d'entreprise ?

D’abord, commencer par présenter votre business plan. Puisque votre projet vous trotte dans la tête depuis longtemps, vous l’avez surement déjà réalisé, tout au moins dans ses grandes lignes. Bordez le au maximum pour le crédibiliser.

Le business plan est une étape essentielle pour démonter à votre hiérarchie que votre action est sérieuse, mûrement réfléchie et que votre projet tient la route.

Jouez le grand jeu : slides professionnels pour présenter votre idée, besoin en trésorerie, projection financière sur 3 ans, mise en avant de vos compétences dans les différents domaines impactés et de vos actions prévues pour combler vos lacunes.

Ensuite, jouez la carte de la franchise, et expliquez pourquoi vous désirez une rupture. Constitution d’un capital de départ cohérent, couverture des premiers frais (stock, embauches, matériel), vous servir de l’ARE comme d’un salaire dans un premier temps…

Enfin, être incollable sur votre projet. Vous devez parer à toutes les questions, et donc y avoir réfléchi auparavant. Demandez de l’aide à votre entourage pour bénéficier de points de vue différents du votre. Soyez objectif et étudiez toutes les faces du projet, envisagez le pire pour pouvoir décrire la ou les solutions que vous pourrez apporter à chaque situation. Sachez décrire chaque contrainte et sachez aussi exposer les axes de développement de votre entreprise lorsque le succès viendra. Suscitez plus que de la curiosité, suscitez l’admiration !

Si vous avez un projet réel, c'est tant mieux ! Mais rien ne vous empêche de créer (ou d'acheter) un faux business plan afin de le présenter.

Simulez votre indemnité de rupture conventionnelle

Comment être convaincant

Pour convaincre, il faut déjà être convaincu soi-même. Pour cela, préparer minutieusement votre intervention et connaître son sujet à fond vous permet d’éloigner très fortement la probabilité de questions qui vous sèchent.

Maîtriser son sujet permet de dégager de la confiance, que vos interlocuteurs ressentiront.

Votre motivation doit également transparaître afin d’emporter l'adhésion. Enfin, montrer à votre hiérarchie ce que l’entreprise peut éventuellement y gagner : engager un partenariat avec une structure plus souple, obtenir de nouveaux contrats, la possibilité d’embaucher des jeunes déjà formés et aguerris sous votre coupe… Réfléchissez à ce qui les intéresse et à ce que vous pouvez leur apporter, directement ou indirectement.

Votre employeur peut trouver un intérêt à vous aider à créer votre entreprise si votre entreprise est complémentaire à son activité. réfléchissez !

Pitcher sa hiérarchie pour obtenir une rupture conventionnelle est ainsi une excellente solution pour lancer votre projet de monter votre propre société. Retenez bien que le cœur du problème est votre capacité à convaincre. Votre enthousiasme seul ne suffira pas, il faut le coupler à une préparation pro sans faille et démontrer votre motivation. La foi peut renverser des montagnes, dit-on, alors, à vous de jouer !